Rio : incontournables et lieux insolites

Rio de Janeiro est une destination qui fascine… et qui fait peur. Au-delà des préjugés, j’ai voulu me forger ma propre opinion. En août dernier, j’ai arpenté en long, en large et en travers cette ville haute en couleurs. Et tout s’est bien passé ! Visite guidée.

Street art à Rio

Deuxième plus grande ville du Brésil après Sao Paulo, Rio de Janeiro est une métropole qui regorge de trésors et d’endroits insolites. Du Christ Rédempteur au fameux Pain de Sucre, en passant par ses plages mythiques, son célèbre Carnaval, Rio a toujours fait rêver ! A juste titre…

Le Christ Rédempteur - Rio

Le Corcovado

Dominant Rio, le Corcovado (le « bossu » en portugais) est un pic de 710 mètres de haut situé dans la forêt de Tijuca, sur lequel se dresse la statue du Christ Rédempteur. On doit sa construction à un sculpteur français, Paul Landowski, avec la participation d’un sculpteur roumain, Gheorghe Leonida, et de l’ingénieur Heitor da Silva. Le Christ Rédempteur est classé monument historique depuis 1973 et a été élu 7ème nouvelle merveille du monde.

Il attire plus de 750 000 visiteurs par an, ce qui en fait le site touristique le plus visité de Rio. Pour profiter pleinement du Corcovado, choisissez plutôt un temps clair et ensoleillé et partez de bon matin car il y a foule à partir de 10 h. Alors vous pourrez admirer dans les meilleures conditions la vue panoramique à couper le souffle sur l’océan, les plages de Copacabana et d’Ipanema, le Pain de Sucre, le lac Rodrigo de Freitas, l’immense baie de Guanabara, le jardin botanique et le stade de football Maracanã.

Pour se rendre au Corcovado, le plus simple et le plus agréable est d’emprunter le funiculaire depuis la station Cosme Velho. Les départs ont lieu toutes les demi-heures, de 8h à 19h. L’ascension dure environ vingt minutes pendant laquelle on traverse la jungle tropicale. Mieux vaut réserver sa place à l’avance sur Internet.

Le Pain de Sucre

La Pain de Sucre - Rio

Véritable symbole de Rio, le Pain de Sucre (« Pão de Açúcar » en portugais) culmine à 395 m de hauteur et est accessible par deux téléphériques, en passant par le Morro da Urca. Le trajet offre une incroyable vue panoramique sur les environs et, du sommet, on distingue les plages de Leme, Copacabana et Ipanema, ainsi que les quartiers de Botafogo et Flamengo. Comme le Pain de Sucre est un incontournable de Rio, il est également très fréquenté. L’idéal est d’arriver en milieu d’après-midi pour pouvoir y admirer ensuite le coucher de soleil.

Les plages mythiques de Copacabana et d’Ipanema

Plage d'Ipanema - Rio

Comment parler de Rio sans évoquer ses célèbres plages ? Les plus connues, Copacabana et Ipanema, attiraient la jet set à partir des années 30, puis furent renommées auprès du grand public à partir des années 60.

Copacabana est aujourd’hui l’une des plages les plus célèbres du monde. Longue de plus de 3 km, elle est gardée par deux forts historiques à ses extrémités, le Fort Copacabana construit en 1914 au sud et le Fort Duque de Caxias qui date de 1779, à la pointe nord. La promenade est le théâtre de nombreuses animations. Le jour où je m’y suis rendue se tenait une rencontre internationale de capoeira, cet art martial très impressionnant qui puise ses racines dans les techniques de combat des peuples africains du temps de l’esclavage au Brésil.

La plage d’Ipanema est le point de ralliement de la jeunesse aisée de Rio. C’est aussi le berceau de la bossa nova. Cette belle plage (je l’ai préférée à celle de Copacabana) est le terrain de jeu de nombreux Cariocas (les habitants de Rio) qui viennent y pratiquer football, volley, raquettes… Des vendeurs ambulants se frayent un chemin pour proposer bières fraîches, épis de maïs grillés, glace à l’Açaï, ce fruit d’Amazonie dont on vante les nombreuses propriétés. Des plagistes vous alpaguent pour vous louer un emplacement, des sièges, un parasol… Le dimanche, il y a foule, surtout si le soleil brille, et la promenade qui la longe devient piétonne. Lorsque l’on va se baigner, il est de coutume de demander à son voisin de plage de veiller sur ses affaires. Là encore, l’endroit est très vivant. Lors de mon passage se tenait une manifestation pacifique alertant sur les incendies en Amazonie et le sort réservé aux peuples en danger qui y habitent.

Le quartier de Santa Teresa

Quartier de Santa Teresa - Rio

Santa Teresa est le quartier bohême de la ville, le « Montmartre » de Rio. Perché sur une colline, il offre une vue imprenable sur la baie de Rio. Il est particulièrement agréable de se promener dans ses petites rues pavées, d’admirer ses maisons cossues du 19e siècle, de découvrir ses petites boutiques, ses cafés et restaurants typiques, ses musées et ses ateliers d’artistes. Le tout dans une ambiance unique et décalée. Sur les murs, le street art est à l’honneur ! Un endroit très sympathique où vous pourrez aller à la rencontre des habitants du quartier qui se retrouvent presque chaque soir autour d’un verre de bière ou d’une caipirinha, dansant et chantant dans la rue au son de la musique brésilienne improvisée entre amis. Vous y serez toujours les bienvenus car les Cariocas sont très accueillants.

Si vous n’y séjournez pas, la meilleure façon d’y accéder est le tramway historique de Bondinho, qui commence à la station de métro Carioca et termine à Largo dos Guimarães. Ce tramway jaune est la réplique exacte de ceux de Lisbonne.

J’ai adoré ce quartier où se trouvait mon hôtel, le Mama Shelter. Tous les soirs, je dénichais une nouvelle adresse de restaurant et j’appréciais son ambiance si particulière. De plus, je m’y sentais en sécurité.

Le jardin botanique

Jardin botanique - Rio

Le jardin botanique de Rio est pour beaucoup l’un des plus beaux au monde. Il offre en effet un cadre magnifique. Ce véritable havre de paix de 140 hectares, situé en plein cœur de la ville et déclaré Réserve de la biosphère par l’Unesco, abrite quelque 40 000 plantes et arbres monumentaux de plus de 6 000 espèces différentes. Sans parler des milliers d’orchidées et de cactus à admirer sous des serres tropicales. Avec un peu de chance, vous y verrez également des singes et des oiseaux exotiques. Mais c’est surtout son allée centrale bordée de palmiers impériaux qui impressionne. L’endroit idéal pour fuir le bruit et la chaleur.

Le Parque Lage

Parque Lage - Rio

Situé au pied du Corcovado, juste à côté de la forêt de Tijuca, le Parque Lage est un endroit reposant, avec des jardins luxuriants. Au cœur du parc, une magnifique maison qui appartenait à la famille Lage abrite aujourd’hui l’école des Beaux-Arts.  Un joli café au bord d’un bassin vous accueillera agréablement. L’idéal pour faire une petite pause dans la journée.

Les escaliers Selarón

Les escaliers Selaron - Rio

Difficile de manquer les fameux escaliers colorés conçus par l’artiste d’origine chilienne Jorge Selarón qui a passé 20 ans à les décorer en face de sa maison. Pour cela, il a utilisé des milliers de céramiques rapportées du monde entier. C’est un endroit emblématique, avec ses 215 marches aux tons jaune, bleu, rouge et vert, qui relie les quartiers de Gloria et Santa Teresa. Classé aux monuments historiques depuis 2005, il est très fréquenté par les touristes. Mieux vaut se lever tôt pour l’admirer et prendre quelques photos !

Real Gabinete Portugues da Leitura

real Gabinete Portugues da leitura - Rio

Le Real Gabinete Portugues de Leitura est une magnifique bibliothèque créée en 1837. Ce superbe édifice, à l’intérieur tout en bois sculpté, est inspiré du monastère des Hiéronymites de Lisbonne. Il renferme une collection de plus de 350 000 livres, dont certains remontent au 16e siècle. On y trouve également quelques peintures, sculptures et monnaies anciennes. Même si la bibliothèque est relativement petite, sa visite vaut vraiment le détour.

Le marché hippie d’Ipanema

Tous les dimanches depuis 1968, se tient la Feira hippie de Ipanema, un grand marché avec plus de 700 kiosques qui proposent de l’artisanat (peinture, bijoux, vêtements, cuir…) et mais aussi de la cuisine locale. Même s’il est assez touristique, ce lieu très animé vaut le détour. J’y ai trouvé de nombreux souvenirs à prix intéressants (en marchandant bien entendu !). Et juste à côté, une grande boutique de tongs Havainas !!! On y trouve un choix incroyable de modèles, 2 à 3 fois moins chers qu’en France.

La Fabrica Bhering

La Fabrica Bhering - Rio

Pour sortir des sentiers battus, la Fabrica Bhering est un lieu insolite à découvrir, qui plaira aux amateurs d’art. Cette ancienne fabrique de chocolat abandonnée a été reconvertie au début des années 2000 en espace accueillant des artistes brésiliens (peintres, photographes, designers, céramistes…). Des ateliers, des boutiques et des salles d’expo se succèdent sur plusieurs étages dans un dédalle d’escaliers, de coins et de recoins où l’on retrouve encore toute la structure de l’usine et même quelques vieilles machines. Une fois par mois, la Fabrica Bhering organise des festivités. Un véritable coup de cœur pour cet endroit décalé où l’on est accueilli à bras ouverts !

Le Musée de Demain

Musée de Demain -Rio

Inauguré le 17 décembre 2015, le Musée de Demain (Museu do Amanhã en portugais) est situé au bord de la baie de Guanabara, dans la zone portuaire de la ville. Le bâtiment surprenant et hypermoderne qui l’abrite a été conçu par l’architecte espagnol Santiago Calatrava Valls. Construit sur une jetée artificielle, il ressemble à un navire, à un vaisseau spatial ou encore à un gros insecte selon son imagination. Consacré à la création de l’Univers et à l’avenir de l’humanité, l’intérieur de ce musée hors du commun n’en est pas moins impressionnant. La planète et les dérèglements climatiques y sont à l’honneur. Les différentes salles offrent des activités pédagogiques, ludiques et interactives très intéressantes.

L’Institut Moreira Salles

Amazonienne

Fondé en 1992, cet institut culturel assez confidentiel occupe l’ancienne demeure de la famille Salles. L’architecture est d’Olavo Redig, le jardin de Burle Marx. Il abrite la plus riche collection photographique privée du Brésil. Des expositions de peinture et de sculpture y sont également organisées. Lors de ma visite, j’ai pu admirer de superbes photos réalisées en Amazonie.

La Confeitaria Colombo

Confeitaria Colombo - Rio

Créée en 1894, ce salon de thé situé dans le quartier du Centro, évoque les cafés viennois de style 1990, avec sa verrière, ses moulures, ses immenses miroirs… C’est une véritable institution à Rio. On y déguste notamment d’excellentes pâtisseries !

La sécurité en question

En ce qui concerne la sécurité, pour éviter tout souci, j’ai circulé en Uber pendant tout mon séjour. C’est un moyen sûr et très bon marché pour se déplacer dans toute la ville.

Comme dans toute grande ville, il faut être vigilant et éviter certains quartiers, surtout le soir. Sur recommandation des Brésiliens, je ne me suis pas aventurée dans les favelas, même en plein jour.

J’ai constaté une forte présence de la police touristique dans les endroits stratégiques de la ville. Bien sûr, j’ai pris quelques précautions. Je ne portais sur moi aucun bijou de valeur et je n’ai jamais sorti mon appareil photo reflex dans la rue.

Il y aurait encore beaucoup à dire et à faire tant Rio est une destination riche en couleurs, culturellement très dense et pleine de contrastes. Cette ville mérite sa renommée. Et on peut y séjourner sans s’ennuyer pendant une bonne semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *